Butter les patates !

by

Observer, observer c’est bien joli, mais quand ça pousse tous ces machins verts qui se ressemblent, on fait quoi ?

Par exemple, pour les patates : buttez-les !

Rendez-vous sur le champs de pomme de terre : Au jardin, il est à gauche du poulailler quand on est face à la porte.

L’histoire de ce « champs » : Lorsque le jardin n’était qu’une friche (je vous parle d’un temps que les moins de 10 ans ne peuvent pas connaître- le poulailler n’existait même pas ) et que la mairie a démoli la dernière maison avec un ENOOORME bulldozer, les ouvriers ont cassé quelques arbres (on avait pourtant signalé aux espaces verts qu’on voulait les garder ! C’était des cerisiers). Toutes les branches, les troncs, les feuilles..euh non, pas les feuilles, c’était en hiver… ont été déposées à cet emplacement qui nous a servi pendant quelques années (au moins jusqu’à l’arrivée de Jérôme-puisque c’est lui qui…) de débarras à branche. C’est à dire que tout ce qu’on coupait, on le déposait sur ce tas. Sans rien y faire, pendant au moins 4 ans.

Puis Jérôme est arrivé. Avec Alexandra sa compagne et leur petite fille Lili. Des nouveaux habitants dans le quartier, rue Floréal, Lui ne savait pas trop jardiner mais il était très grand et plein de bonne volonté. Il a décidé de s’attaquer aux branches et de les déplacer un peu plus loin, (il y en a même qui ont terminé au bord de la mare, en petit banc, recouvert de lierre maintenant) car il ne savait pas trop quoi faire d’autre et on avait besoin de place. Petit à petit, Jérôme est venu à bout de ce tas qui était plutôt imposant. Et dessous, devinez quoi ? il y avait de l’humus (et quelques crapauds) : tout le bois qui s’était décomposé a rendu ce coin plutôt accueillant. On a donc travaillé le sol en enlevant quand même pas mal de cailloux et le 1er réflexe a été d’y planter…des patates (et aussi du blé).

 

22 janvier 2013 (3) 14 janvier 2012.4

14 janvier 2012.3 14 janvier 2012.5

 

Et depuis, chaque année, on fait un peu de patates, (2 ou 3 rangs) et on les mange au jardin dans une soupe collective en octobre ! On les change un peu de place pour pas que le sol se fatigue à produire toujours la même chose.

Et ça ressemble à quoi un plant de pomme de terre ?

Pomme-de-terre-1

Voilà : des feuilles vertes très nervurés, des petites fleurs qui ne donnent rien.

La pomme de terre est déjà sous la terre et portant il faut la butter !

Non, non, pas de 357 Magnum, pas de Kalachnikov, pas de coutelas !

La pomme de terre est discrète, elle grossit tranquillement sous la terre et pour l’aider à grandir, il faut la butter ! C’est à dire rassembler de la terre autour de la plante jusqu’à former une petite butte. Plus la saison avance, plus il faut « butter ». Pour cela il faut un râteau, ou n’importe qu’elle outil qui permet de rassembler la terre. Ainsi la patate peut grossir dans le noir, sans apparaitre aux rayons du soleil (ce qui la rend verte et impropre à la consommation).

Alors, si cet été, vous ne savez que faire au jardin, buttez les patates !

Voici en photo le buttage de samedi 20 juin :

 

Butter les patates (3) Butter les patates (2)

 

 

Butter les patates (1)

La prochaine fois : la lysimaque commune ou Chasse bosse. Oui oui, au jardin, y en a !

Publicités

2 Réponses to “Butter les patates !”

  1. jeromigny Says:

    Quel bel article ! Utile et sensible. Merci pour ce rafraîchissement de mémoire ! Et salut à Jérôme, Alexandra et lili, si vous nous lisez …

  2. Jerome, Alex, Lily et Swan Says:

    Hello a tous, merci pour ce clin d’oeil. Nouis suivons la vie du jardin, et Vous nous manquez!
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :